333 Views |  Like

1 mois 3 livres : Stephen King ou la plume traumatique

Le mois des frissons et de l’horreur est là, et il n’y a pas meilleur écrivain que Stephen King pour vous faire passer vos pires soirées. Maître de l’horreur et du fantastique, le King de la peur et de l’angoisse est à la fois un écrivain talentueux et un conteur hors-pair. Amateurs de sensations fortes et d’histoires sanglantes, préparez-vous à passer le mois littéraire le plus sombre de l’année… !

Qui est Stephen King?

Stephen King est un auteur américain né le 21 septembre 1947 à Portland, dans le Maine (États-Unis). C’est sa femme Tabitha King qui va trouver par hasard les 3 premières pages manuscrites de son premier succès à la poubelle et qui le pousse à continuer son histoire. C’est alors que le fameux Carrie voit le jour et le propulse de son statut de modeste professeur à son nouveau statut d’écrivain à succès. Il publie son premier roman en 1974 et devient rapidement célèbre pour ses contributions dans le domaine de l’horreur et de la folie imaginaire. Stephen King se spécialise principalement dans l’horreur, même s’il écrit également du thriller, de la science-fiction, du policier et de la dark-fantaisy. On retrouve toujours dans ses romans une pointe d’horreur. Il se démarque par ses descriptions glauques, ses décors macabres, son climat angoissant, et son imagination noire et dérangeante. Il a un jour déclaré qu’il est tout à fait capable d’écrire quelque chose de non horrifique mais ne l’a jamais prouvé et ne le prouvera certainement jamais. Sa plume particulière est ce qui définit certainement le mieux son talent d’écrivain comme étant le fruit d’un éternel traumatisme…

En 1999, suite à plusieurs fusillades qui ont eu lieu dans des établissements scolaires américains, Stephen King demande le retrait immédiat des nouvelles éditions de son roman Rage. Ce dernier raconte l’histoire de l’assassinat d’un professeur et de la prise d’otage de la classe par un des élèves. Le livre a semble-t-il « sensiblement » influencé les meurtriers. En effet, deux d’entre eux l’ont même avoué et le bouquin a été retrouvé dans les affaires personnelles des deux autres. Les inconvénients des plumes influentes…

La sélection de PAPERBAGG :

Premier roman : Jessie

1 mois 3 livres  Stephen King ou la plume traumatique JessiePour satisfaire son mari, Jessie a accepté de se soumettre à des désirs qui ne l’enchantent pas vraiment. Une nuit, alors que les jeux pervers et sadiques de son mari ont commencé dans leur maison isolée au cœur d’une forêt, Jessie décide de se révolter et de le repousser. Gerald fait une crise cardiaque et meurt au pied du lit conjugal. Jessie a été menottée au lit par son mari et ne peut pas se libérer. La porte de la villa n’est pas fermée et laisse entrer des visiteurs inattendus. Bienvenue dans l’univers Stephen King. Complètement isolée et entravée, Jessie n’a que les voix dans sa tête pour lui tenir compagnie. Plus enchaînée à ses pensées, à ses souvenirs, à ses terreurs qu’à son lit, elle est prête à tout pour se libérer et fuir ce cauchemar ou la folie fait la course à la mort…

Un huis-clos dépourvu de surnaturel mais riche en scènes perturbantes et angoissantes. Si vous cherchez une histoire à vous glacer le sang, celle de Jessie vous plongera dans l’obscurité absolue ou les souvenirs s’entremêlent au présent et ou le pire des cauchemars est celui qui se confond à la réalité.

Deuxième roman : Misery

1 mois 3 livres  Stephen King ou la plume traumatique miseryPaul Sheldon est un romancier à succès qui écrit à ses lectrices ce qu’elles veulent lire sans trop sortir de sa zone de confort et révéler son vrai talent d’auteur. Misery est son personnage, et même si elle lui apporte argent et succès il décide de s’en libérer dans son dernier volume en la tuant de sang-froid et sans regrets. Un jour, pris dans une tempête de neige, Paul s’écrase dans un ravin avec sa voiture. Malheureusement pour lui, quelqu’un le sauve. C’est l’une de ses plus grandes fans et fervente admiratrice qui le sauve. Annie lui apportera dans un premier temps l’hospitalité et les soins dont il a besoin pour se rétablir, mais la situation va vite virer au cauchemar lorsque Annie découvrira, avec la sortie du manuscrit de son auteur préféré, que le personnage de Misery auquel elle s’identifie, meure tragiquement à la fin. Contrariée, elle fera subir le pire des clichés de séquestration à celui que jusqu’ici, elle considérait comme un modèle et un génie de la littérature…

Maléfique, cruelle, méchante ou folle, les mots ne sont pas assez forts pour décrire Annie, qui n’a rien à envier à Hannibal Lecter. Incarnée à la perfection par la brillante Kathy Bates dans l’adaptation du même titre, le film, bien que pas tout à fait fidèle au livre, est un véritable chef d’œuvre. Que ce soit dans le livre ou dans le film, les rebondissements ne manquent pas, et seul Stephen King pouvait mettre en scène un tel cauchemar.  Inoubliable et angoissant, préparez-vous au pire !

Troisième roman : Simetierre

1 mois 3 livres  Stephen King ou la plume traumatique SimetierreC’est un nouveau départ qu’espère prendre la famille Creed en s’installant dans leur nouvelle maison à Ludlow, dans le Maine. Louis a trouvé un travail dans une petite infirmerie, tandis que Rachel élève leurs deux enfants. Le voisinage semble charmant et la famille sympathise rapidement avec Jud et sa femme, un couple âgé vivant dans la région depuis des lustres et la connaissant comme leur poche. Jud ne manque d’ailleurs pas d’histoires et d’anecdotes sur le pays. C’est ainsi qu’il fait visiter à la petite famille un cimetière pour animaux, dont la pancarte a été mal orthographié par les enfants de la région. La légende du Wendigo, une créature maléfique dévoreuse d’âmes planant au-dessus du cimetière, prétend qu’elle peut ressusciter les morts, mais ceux qui s’y sont risqués l’ont chèrement payé… Malheureusement, quand la mort survient, la raison laisse parfois place à la folie et la famille Creed va l’apprendre à ses dépens… Lorsque le chat de la famille Creed, mort et enterré dans le fameux cimetière revient vivant mais quelque peu différent, quelques jours plus tard, la frustration est à son comble dans ce roman noir et glaçant. Tout l’art du  maître de l’horreur réside dans son talent à créer des ambiances à retenir son lecteur éveillé jusqu’au bout de la nuit.

Evidemment, cette sélection met de côté les classiques connus tels que Carrie, « ça », ou la Ligne verte, dont les adaptations sont tout aussi excellentes. Quel que soit le livre, du moment que c’est signé Stephen King, on sait que les frissons seront au rendez-vous…

Commentaires

Commentaires