24

Algiers Fashion Week, résumé de la 4ème journée

C’est sans se bercer d’illusions que l’équipe Paperbagg s’est rendu à la journée de clôture de ce qui fût la première édition de Alger Fashion Week, où le retard était devenu une tradition.

Attendre plusieurs heures est une chose, mais le faire pendant que le DJ attitré de la journée passe de la musique aussi violente que vieillot en est une autre ; à croire que les responsables de la sono avaient pour mission de nous trouer les tympans et étaient sous contrat avec une boite spécialisée dans la fabrication de sonotones.

Après cette longue attente, le show, dont personne n’avait le programme, commença avec le créateur algérien Rayan Atlas qui nous a présenté une collection Hommes/Femmes audacieuse et ultra sexy pour les femmes et avec une petite touche queer pour les hommes. S’en est suivi la lumineuse et envoûtante collection de la marque Mademoiselle HECY (Tunisie), que nous avons eu la chance d’apprécier lors de la Fashion Week de Tunis. C’était ensuite au tour de Salma Boudali, une autre créatrice tunisienne, de dévoiler une collection rafraîchissante et voluptueuse, mais aussi très sophistiquée où le travail d’orfèvre des broderies et des perlages a été mis en avant par plusieurs pièces originales et ultra féminines. Le créateur algérien Amor Guellil, a enchaîné avec le choix périlleux de présenter ses deux dernières collections, N°16 et New Wave, en un seul défilé, ornées des créations de la collection MiMilano de la créatrice de bijoux Meriem Benkortbi. De quoi en dérouter plus d’un quant au le fil conducteur de ce dernier, et dont nous retenons son désir de mixer sportswear, traditionnel et casual. Karim Tassi quant à lui a déclaré son amour pour son pays, le Maroc, en revisitant et en modernisant l’habit traditionnel marocain, avec des pièces captivantes et innovantes. Certaines de ses pièces, aux inspirations orientales, furent une invitation au voyage dans un univers envoûtant, mêlant passé et présent, fantasme et réalité. Le jeune créateur algérien Adel Fouzi Chekroun nous a lui aussi offert un spectacle mémorable, avec une collection à la gloire de la femme, de son courage et de sa force. La femme Chekroun est une guerrière, une catcheuse, qui assume sa féminité en arborant des pièces variées, des plus iconiques aux plus ingénieuses. Avec ses tenues tradiCasual, Redouane Rebaine fût choisi pour clôturer les défilés de Alger Fashion Week, à travers sa collection qui avait déjà fait sensation lors de la seconde journée d’Algiers Fashion Week.

Voici le résumé en image des défilés du 4ème et dernier jour de Alger Fashion Week.

Alger Fashion Week Rayan Atlas

Commentaires

Commentaires