2

PB TRIBU | Perception, lorsque l’architecture côtoie la photographie

« Je suis passée de simple contemplatrice à promeneuse attentive et curieuse; la photographie s’est donc assez naturellement imposée à moi. »

Photographe autodidacte algérienne, Yasmine Tandjaoui est également architecte-urbaniste. Une formation qui lui a permis de s’ouvrir vers un apprentissage du regard et de l’observation. En 2012, dans le cadre d’une caravane associative, Yasmine réalise un reportage photographique dans la région de Tamanrasset. Cette expérience, marque le début de la concrétisation de ses projets photographiques.

« L’environnement qui m’entoure devient un véritable terrain de jeu photographique. »

Sensible aux originalités de l’esthétique photographique, le parcours de cette artiste de talent, l’amène à questionner essentiellement les formes architecturales et urbaines, mais aussi, l’humain ; Des éléments interdépendants dans l’exercice du métier d’architecte.
Le travail de Yasmine oscille entre photographie d’architecture et street photography. Son approche fait appel aux sens et aux capacités cognitives de chacun afin de construire sa propre perception de l’objet photographique.
Figé sous forme de photographie, l’art de Yasmine est paradoxalement vivant et extrêmement expressif. Son objectif, capture l’histoire d’éléments parfois basiques pour en faire une sublime originalité artistique à admirer sans modération.

Si vous étiez un vêtement, vous seriez …

« Je serais un t-shirt en coton blanc oversize, parce que c’est mon allié de tous les jours. Simple et efficace, il peut aussi être très chic quand on sait l’accommoder avec de jolis accessoires. Il résume assez bien ma personnalité…»

Retrouvez notre éditorial “Architecture de la mode” en collaboration avec la talentueuse Yasmine Tandjaoui.

Commentaires

Commentaires