11

Alger Fashion Week, Résumé 1ère journée

L’événement tant attendu par les amoureux de la mode, Alger Fashion Week, est en cours en ce moment sur les hauteurs d’Alger au Palais De La Culture Moufdi Zakaria, votre magazine Paperbagg était au rendez-vous pour vous en rapporter le bilan de la première journée des défilées, une journée qui, malheureusement, nous a plutôt désenchanté de la magie des Fashion Shows. Effectivement, le coup d’envoi prévu à 16h n’a finalement était donné que trois heures plus tard, à 19h, devant une assistance restreinte d’amateurs persévérants et patients.

Les créateurs ont malgré cela été au rendez-vous, sans oublier la préséance radieuse de l’élégante Mme Farida Khelfa, ambassadrice de cette première édition, qui a inauguré les défilés par un discours motivateur, visant à véhiculer une image positive et active de l’Algérie et du Maghreb en général, afin de contrer les clichés et idées reçues que cette région subie.

Et la belle image était bien au rendez-vous, par la panoplie riche et diversifiée de créations qui ont défilé, ouvrant la fashion week par le défilé du créateur Nabil Hayari de Paris, dont les modèles ont été rapatriés des quatre coins du monde pour enfin atterrir à Alger. Une collection de robes du soir vaporeuses et raffinées, qui n’ont certainement pas manqué d’attirer l’attention des connaisseurs par leurs détails parfaitement travaillés.

Arrive en second Cheyma et sa collection de prêt à porter. Cette jeune créatrice qui débute, a choisi, pour son premier défilé, de présenter des pièces sobres parfois même minimalistes, dans un style décontracté et qui seraient parfaitement adaptées à notre quotidien mouvementé.

Puis vint le tour du créateur tunisien, Narciso Domingo Machiavelli, qui a malheureusement a défilé la nuit dans un éclairage minimal. Ceci ne nous a pas empêché d’admirer avec persévérance sa magnifique collection aussi surprenante qu’éclectique. Un coup de cœur instantané à chaque pièce, entre robes, jupes, pantalons et hauts de toutes sortes. Un show rodé et maîtrisé à la perfection défilait sous nos yeux ébahis.

Cette première journée fut clôturée par le défilé Haute Couture du créateur Samir Pain en collaboration avec Redha Skander et Mauboussin. Une collection généreuse en volumes, majoritairement dominée par de longues robes vaporeuses, clairsemées de petits rappels à notre culture et patrimoine Algérien.

Voila pour ce qui est de cette première journée, restez branchés pour en savoir plus sur ce qui se passe durant la Alger Fashion Week! Voici un petit résumé en image de cette journée.

Alger Fashion Week Nabil Hayari

Commentaires

Commentaires