1

YASSER AMEUR, L’homme au masque Jaune

Un regard à la fois perçant et doux, des cheveux en bataille comme on les aime et une envoûtante âme d’artiste … Mesdames, notre PB Boy du moment ne vous laissera certainement pas de marbre ! Yasser Ameur, alias L’homme Jaune, est un artiste mostaganemois de 27 ans dont les œuvres ont déjà connu de nombreuses contrées.

Débuts et vie pro

Diplômé en Design de l’Environnement en 2011, Yasser Ameur décide de se consacrer exclusivement à la peinture. Cet artiste dont la couleur de prédilection est le Jaune, dépeint à travers la symbolique du sourire hypocrite, plus connu sous l’expression « Dahka safra » une société en mal de vivre. Ses personnages, tracés par une plume ironiques, révèlent avec clarté les méandres d’une société au quotidien incertain. C’est d’ailleurs dans des cafés populaires et milieux modestes, que Yasser puise son inspiration. Les êtres qu’il y rencontre, guident son pinceau et deviennent ses personnages. « … mes idées viennent d’eux, c’est eux les artistes, moi je ne fais qu’interpréter en image… L’Algérie vue de terre est plus inspirante que vue du ciel, il suffit de prendre un bus pour avoir de l’inspiration», nous confie-t-il. C’est d’abord dans la rue que L’Homme Jaune exp(l)ose ses oeuvres. Espace vivant à la visibilité sans limites, il lui permet de diffuser son art et les messages qu’il véhicule. De l’est à l’ouest, en passant par Tindouf, Tamanrasset et la Kabylie, l’artiste a su, par la force de sa volonté et son talent, s’imposer sur la scène artistique Algérienne et mondiale. L’homme Jaune est passé d’une visibilité local à une visibilité internationale. Actuellement, ses toiles voyagent entre Amsterdam, Londres, Paris, Bruxelles et Madrid. Questionné sur sa vision de l’art algérien actuel, Yasser nous révèle qu’il fonde un espoir certain en la nouvelle génération d’artistes qu’il décrits comme étant brillants, courageux et débrouillards.

Séduction

Un regard profond et expressif, un charmant sourire au coin et une réelle dégaine d’artiste, Yasser Ameur se dit connu pour son je-m’en-foutisme. Cet artiste attentifs aux détails, se décrit comme étant calme avec modération et très taquin par instant. Arborant un look décontracté et original, le style du « jaune » homme est agrémenté de touches artistiques. T-shirts aux imprimés arty, accessoires ethniques ou vintages et cheveux ébouriffés, l’apparence de Yasser reflète sa simplicité, sa bonté et son âme créative. Durant son temps libre, Yasser aime savourer les plaisirs simples de son quotidien : « Je vis comme un vieux retraité, je sors très tôt le matin dans mon Shanghai bleu m’acheter le journal et m’installer au café pour faire mes mots fléchés géants, répondre aux mails et discuter avec des inconnus. Puis, il y a la mer près de chez moi qui me fait beaucoup de bien. » Yasser s’intéresse également à la musique. Il écrit et compose des chansons qu’il accompagne à la guitare. Un album, fait d’ailleurs partie de ses projets d’avenir. Les livres, essentiellement les essais, occupent aussi une place importante dans sa vie.

Côté cœur

Pour Yasser, sentiments et travail vont de paire. La monotonie sentimentale le perturbe et l’empêche de travailler. Ce n’est donc, qu’en étant guidé par ses émotions, qu’il est productif. Sur son idéal féminin, l’artiste nous confie qu’il éprouve de l’admiration pour la profondeur du regard, l’imprévisibilité et les caractères bien trempés. Même si son cœur est bel et bien pris, sachez mesdames que vous pourrez partager son quotidien à travers ses œuvres. Questionné sur sa vie privée, l’homme jaune nous confie : « Je suis épris d’une femme qui arrive bizarrement à me supporter. Elle très différente de moi, docteur en pharmacie et aucun lien avec l’art, mais, on a toujours vécu en symbiose. On compte d’ailleurs se fiancer prochainement…Si elle était un mouvement artistique, je pense qu’elle serait l’expressionnisme, pour la force de ses traits indécis. Sa beauté, est dans son imperfection. Ses sujets ne sont qu’un prétexte à l’expression des sentiments refoulés. » Sur ces belles paroles, nous vous conseillons de vite suivre L’homme Jaune sur les réseaux sociaux afin d’admirer le travail de Yasser Ameur.

Babour dzayer
Babour dzayer
« 1 de 6 »

Commentaires

Commentaires