Like

PB Cult | Musique, le son à avoir dans nos casques

Bon Iver / 22, A Million

bon-iver-22-a-million

Cinq ans après la sortie de son second album éponyme, Bon Iver revient avec un troisième opus “22, A Million”, dévoilé en intégralité en avant première live au festival Eaux Clairs dans le Wisconsin en août dernier. Bon Iver nous offre ici un album complexe, spirituel et profond à la limite du mystique. La symbolique du concept de dualité, très présent dans les textes, est évoquée dans le graphisme des clips des trois premiers singles ou encore sur la pochette du disque, mais aussi dans la musique elle-même qui est une fusion entre sons organiques et électroniques. Pour le amoureux du indie folk, il est là depuis le 30 septembre 2016.

M.I.A / AIM

.mia

Ce cinquième LP de M.I.A qui, selon l’artiste, serait son dernier, est un album aux textes forts et engagés, abordant des thèmes chers à la chanteuse d’origine Srilankaise tels que l’immigration, la guerre et la politique, suscitant parfois la controverse. Mais MIA n’est pas à son coup d’essai puisque la reine du politiquement incorrecte est connue pour son franc parlé et ses prises de positions. Pour ce dernier opus, MIA s’est entourée de producteurs de renom à l’instar de Skrillex, Blaqstarr et Diplo. Dans les bacs depuis le 9 septembre 2016, l’enfant terrible de la scène musicale britannique nous interpelle avec des titres détonants comme “Borders”, “Go off” ou encore le très addictif “Bird song”.

Autechre / Elseq 1-5

73330

L’un des duo les plus prolifiques de la musique électronique et l’un des piliers du label Warp Records, revient avec un tout nouvel album dans un format inédit. “Elseq” est en effet une oeuvre impressionnante de quatre heures organisée en cinq parties. Le son d’Autechre est ici plus abstrait et plus expérimental mais toujours avec des rythmiques complexes et un vaste éventail de sons inédits, dont seul le duo britannique a le secret. L’écoute de ce dernier album est une invitation au voyage dans un monde hypnotique créé de toute pièce et qui happe l’auditeur dès les premières notes dans un tourbillon sonique surréaliste.

Commentaires

Commentaires