21951 Views |  5

Rencontre avec Soum, fondatrice du blog “Femme Algérienne”

Elle s’appelle Soméya, mais vous la connaissez probablement en tant que Soum. Cette demoiselle franche et qui n’a pas froid aux yeux fait partie du cercle très restreint des influenceurs du web Algérien. Souméya nous a ouvert sa porte et invité dans son monde, voici notre rencontre avec la fondatrice du blog “Femme Algérienne”.

Paperbagg : Bonjour Souméya et merci d’être parmi nous aujourd’hui. Pourrais-tu te présenter à nos lectrices et lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

Souméya : Bonjour, Souméya jeune femme Algérienne, j’habite à Alger et originaire de Constantine ce qui fait de moi une Algéro-constantinoise, un mélange que j’aime particulièrement.

PB : Décris-nous comment tu t’es retrouvé dans le milieu du blogging ? et Pourquoi tu t’es décidé à créer ta page « Femme Algérienne » et ton site par la suite ?

Soum : C’est l’envie du partage qui m’a poussé à percer dans ce domaine. J’ai commencé d’abord par créer ma toute première page qui est Dz de luxe ensuite Femme Algérienne en 2011 et le site internet en 2014

PB : Le blogging est-il une profession pour toi ou juste un hobby ?

Soum : Une profession ? Non loin de là, mais c’est devenu indispensable à ma petite vie (sourire)

PB : Quelles sont les qualités qui t’ont permis de maintenir et de persévérer sur ton blog?

Soum : Etre tout le temps présente pour ELLES.

La disponibilité: Je suis vraiment proche des membres de Femme Algérienne, toujours là à les aider quand je peux avec n’importe quel moyen.

La Franchise : je suis très franche et je dis toujours ce que je pense, elles savent que je suis directe et m’acceptent avec mes défauts et qualités.

Le Partage : Je partage avec elles mes bons plans, un peu de mes sentiments, mes coups de gueules et un petit chwiya de ma vie privée sur Instagram. Tout ceci fait de moi leur sœur, grande ou petite et parfois même maman. (Rire)

PB : D’après toi, quel est ton principal apport pour tes lectrices ?

Soum : Franchement, j’essaye d’être une source de joie et de bonne humeur pour elles.  J’essaye de leur conseiller d’être elles-mêmes,  prendre soin d’elles et de vivre leur vie à fond. D’ailleurs même quand je ne vais pas bien je ne leur montre pas, j’essaye de leur envoyer mes ondes positives avant tout et jusqu’à maintenant j’ai réussi à rendre la vie de plusieurs plus facile, je reçois des mails qui remontent le moral aussi. Croyez-moi lire leur mails et comment j’ai pu les aider à évoluer, changer ou aller mieux, me rend tellement heureuse .

PB : Le blogging étant une activité très prenante, comment fais-tu pour organiser ton temps entre travail et passion ?

Soum : J’avoue que ça me prend un temps de malade ! Je l’ai déjà dit, je suis très désorganisée, mais je ne sais pas comment je fais pour être ordonnée dans ma tête quand il s’agit du site et de la page. J’essaye toujours de programmer la veille et parfois je suis tellement prise que je programme en mangeant, en me brossant les dents, en conduisant, tous les moyens sont bons pour programmer des publications et que ces dernières soient publiée à l’heure. Je n’aime pas laisser la page vide je ne veux pas qu’elles se sentent seules.

PB : Quelle a été ta plus grosse déception en relation avec ton activité de bloggeuse ? Et qu’en as-tu retenu comme leçon ? 

Soum : Il y en a tellement, mais je ne garde en mémoire que le meilleur car je sais que c’est une minorité. Entre celles qui insultent ou qui critique méchamment et subjectivement. Bref, on reçoit des coups bas d’un peu partout et c’est ce qui nous pousse à avancer et el hamdullilah j’avance sous la protection du tout puissant (Sourire)

PB : Raconte-nous la réussite dont tu es la plus fière ?

Soum : Mmmm j’en ai plusieurs mais ma plus grande est celle d’être aimée par des milliers de femmes, même si elles n’ont jamais vu mon visage, ce n’est pas facile d’être aimée via un écran, croyez-moi ! Je dirai aussi rendre le sourire à des gens dans le besoin lorsque j’organise des actions caritatives, je deviens une autre personne en voyant le sourire des autres. Je remercie Dieu pour cette chance.

PB : Quelles sont tes autres passions ? Que fais-tu immédiatement quand tu as un moment de libre ?

Soum : Mes autres passions ? La lecture, Le Maquillage et vivre des aventures sans pour autant tout organiser, j’adore ça ! Dès que j’ai un moment libre je réponds aux e-mails, commentaires, je sors me promener avec maman etc …

PB : Quelles est la chose la plus folle que tu aies faite jusque-là ?

Soum : La plus folle ? LA PLUS PLUS FOLLE ?  Avoir des partenariats de dingue afin de faire plaisir à mes adhérentes, ça c’est dans le thème du blogging  (Rire) Sinon, c’est rencontrer des filles en or grâce à la page et mêmes des mamans. Oui oui ! Des mamans qui m’ont pris dans leur bras tout en me disant à quel point elles aiment ce que je fais (sourire)

PB : Où te vois-tu dans 5 ans?

Soum : Dans 5 ans ? A la maison avec mon mari et deux Tobayzzou ou un seul insha Allah :)

PB : Quelles sont tes bloggeuses ou youtubeuses favorites ?

Soum : En Algérie je n’en ai pas vraiment. Aucune youtubeuse Algérienne ne fait d’efforts, je trouve qu’elles n’essaient pas d’être créatives, et aucune n’a l’air de le faire pour le plaisir, du coup je n’ai pas de youtubeuse Algérienne en tête ni bloggeuse d’ailleurs .

Pour les étrangères j’aime beaucoup Sananas, LufyMakes YouUp et Karenou Tichat.

PB : Entretenir une page et la garder à flot n’est pas une mince affaire, quels sont les aspects que tu trouves les plus frustrants dans cette activité ?

Soum : Je gère jusqu’à maintenant, je reçois parfois quelques coups de pressions lorsque je ne publie pas les parties d’une chronique très aimée, mais c’est tout.

PB : Quel a été le plus grand changement dans ta vie post-blog?

Soum : Pas vraiment de changement, juste que parfois on m’aide grâce à la page, quand j’entends les gens parler de la page ( même s’ils ne savent pas que c’est moi l’admin) et à quel point ils y sont attachés, cela me rend heureuse (Sourire)

Depuis que je suis sur la page je ne me sens plus jamais seule, je sens que j’ai toujours pleins de sœurs derrière moi qui me soutiennent et m’aident aussi à avancer.

PB : As-tu reçu une quelconque aide, ou as-tu créé ton blog toute seule ?

Soum : On m’a jamais aidé et je n’ai jamais laissé un commentaire disant aimez ma page, la page s’améliore grâce à ses membres car c’est leur espace à elles, c’est leur page aussi .

PB : Tu as une communauté très active et tu restes proche de tes abonnées. Comment arrives-tu à maintenir une telle relation avec leur nombre de plus en plus important ?

Soum : Je ne sais pas comment vous le dire, c’est devenue indispensable à ma vie et surtout c’est un truc qui se faite comme ça ; sans trop réfléchir … Elles font partie de ma vie, de mon quotidien (Sourire)

PB : Qu’elles sont les prochaines étapes pour toi et Femme Algérienne ?

Soum : Je ne sais pas trop, j’ai pleins de projets en tête mais je ne préfère pas trop en parler, j’aime faire puis parler.

PB : Parlons un peu chiffons à présent ! Quel est ton style vestimentaire préféré? Celui que tu portes lorsque tu manques d’inspiration.

Soum : Jean, T-shirt, converse ou robe longue sombre, ceinture et sandales (en été)

PB : Talons hauts ou chaussures plates ?

Soum : Selon mon humeur, mais très souvent j’opte pour des chaussures plates, je suis très active donc des chaussures plates m’aident beaucoup lors de mes déplacements.

PB : Jupe ou pantalon ?

Soum : Je dirai robes et jupes en été et pantalon et robes en hiver. Je n’adhère pas trop à l’idée de porter des pantalons en été. Holala avec la chaleur! Enfin c’est des goûts j’avoue.

PB : Comment te maquilles tu au quotidien ?

Soum : Franchement en été je ne me maquille vraiment pas, même pas de mascara, juste une crème hydratante et une crème solaire sans oublier le rouge à lèvres car oui, je déteste les gloss et Hop Vive le naturel (Rire).

Par contre en hiver j’adore me maquiller, c’est très souvent eyeliner, mascara et lèvres flashy.

PB : Fond de teint ou BB/CC crème ?

Soum : Je suis plus BB crème qu’autre chose, hamdullah je n’ai pas trop d’imperfections du coup, une BB crème me suffit pour unifier mon teint.

PB : Pour finir, qu’aimerais-tu conseiller aux jeunes bloggeuses Algériennes et maghrébines qui débutent ?

Soum : Je leur conseille de rester elles-mêmes de ne pas changer pour plaire aux autres. Je leur conseille de ne jamais rentrer en conflits pour rien avec les autres bloggeuses, de se concentrer sur ce qu’elles font pour avancer, et de ne pas perdre leur temps à critiquer les autres. Soyez-vous même avec les gens, ne soyez pas la copie d’une autre personne ou d’une autre bloggeuse, vous évoluerez petit à petit, rien ne vient juste comme ça (Sourire).

PB : Merci pour cet agréable moment passé en ta compagnie Souméya, nous espérons te revoir bientôt. On te laisse le mot de la fin.

Soum : J’aimerai remercier les magnifiques Femmes Algériennes qui me suivent d’un peu partout et qui m’aiment pour ce que je suis. Je serai toujours là pour vous aider à avancer même si on ne se connait pas dans la vraie vie, sachez que Souméya sera toujours là pour vous, ou que vous soyez, jeunes ou âgées, je vous aime tellement.

Commentaires

Commentaires