4

Du Halal au rayon Cosmétique!

Alors que, depuis toujours, le terme Halal est associé à la nourriture, ce label se refait une beauté depuis quelques saisons et fait des ravages dans des pays tels que la Malaisie, l’Indonésie et l’Arabie Saoudite, où il s’attaque à un tout nouveau registre, celui des cosmétiques.

Le cosmétique Halal, créneau jusque là peu connu, suscite en nous certains questionnements. Qu’est-ce qu’un produit cosmétique halal ? Quelle est la différence entre nos produits cosmétiques habituels et ceux dits halal ?  Le label halal est-il uniquement une nouvelle stratégie marketing adoptée par certaines marques ? Qu’en est-il du rapport qualité/prix de ses produits halal ? Le cosmétique halal débarquera-t-il chez nous ?

En bonnes détectives que nous sommes, nous avons mené notre petite enquête et vous revenons avec quelques vérités sur ce nouveau concept.

1- Qu’est-ce qu’un produit cosmétique halal ?

Le mot ‘halal’ signifiant ‘permis’, désigne une composition dépourvue de tout ingrédient interdi par l’islam. Afin de faire la différence entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, une liste des produits (ingrédients) interdits existe dans la loi islamique (charia), parmi ses produits on retrouve : alcool, porc, animaux morts ou abattus, sang etc. A partir de cette liste, certaines firmes de cosmétiques libellent leurs produits « Halal », terme impliquant que ces derniers ne comportent aucun composant banni.

2- Quelle est la différence entre nos produits cosmétiques habituels et ceux dits Halal ?

Vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux ingrédients utilisés dans nos cosmétiques peuvent être toxiques ou d’origine animale. Ces ingrédients, étant mentionnés par leurs noms techniques (chimiques), passent souvent inaperçus. Ainsi les producteurs de cosmétiques Halal, déclarent leurs produits totalement dépourvus d’ingrédients dits « illicites » tels que : l’acide hyaluronique, le collagène, la kératine, l’acide stéarique, l’ambre gris, l’élastine… qui sont des protéines animales ou des dérivés d’ingrédients bannis.

4- Le label Halal est-il une nouvelle stratégie marketing du secteur des cosmétiques ?

Avec une population musulmane estimée à plus de 1,6 milliard, soit 23,4 % de la population mondiale et une demande à la consommation halal de plus en plus croissante, le secteur du halal reste l’un des créneaux les plus florissants du moment, et qui d’après les chiffres, a rapporté près de 500 milliards de dollars sur le marché mondial cette année.

Noura Hamdi, directrice d’une enseigne de produits de beauté à Dubai déclare : « il s’agit bien là d’un coup marketing et une manière de satisfaire les consommateurs en parlant de cosmétiques halal. Le consommateur ne va pas boire ces éléments d’origine animale ou d’alcool. C’est quelque chose qu’on utilise sur le corps ou les vêtements. Donc, cela n’a rien à voir avec ce qui est halal ou haram ».

5- Qu’en est-il du rapport qualité/prix ?

A première vue, les prix des produits halal, en vente dans certains pays musulmans ou à travers des sites spécialisés, sont tout à fait abordables. Il faudra compter entre 13 et 15 euros pour un fond de teint, entre 6 et 10 euros pour un vernis et 8 à 13 euros pour un mascara. En résumé, ces produits restent dans la même gamme de prix que les marques low cost conventionnelles telles que Gemey, L’Oréal et Rimmel. Côté qualité les nouvelles marques comme OnePure, Jamal ou Cosmelal affirment que leurs produits n’ont rien à envier à leurs concurrents, et à en croire les diverses revues postées sur Youtube et certains blogs, les résultats sont plutôt satisfaisants. Nous ne pouvons cependant pas encore nous prononcer sur le sujet, pas avant d’avoir passé ces produits au Paperbagg Test !

5- Le cosmétique halal débarquera-t-il chez nous ?

Même si beaucoup de consommateurs musulmans se méfient de ses produits et de leur certificat dit « Halal » et parfois n’en voient pas l’intérêt, la tendance du cosmétique halal n’a pas dit son dernier mor, car après l’Asie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie vient à présent le tour du Maroc, qui depuis peu s’intéresse de près au projet. Nous pouvons ainsi, sans prendre trop de risques, annoncer que ces produits sont à nos portes et ne tarderont pas à débarquer chez nous.

Dites-nous en commentaire ce que vous inspire cette tendance. Etes-vous prête à essayer les cosmétiques Halal et que pensez-vous de cette distinction ?

Commentaires

Commentaires