Like

Féminisme, les événements marquants des dernières années

Féminisme a été élu mot de l’année 2017 par le dictionnaire Webster au Etats Unis, l’éditeur du site a souligné que «les recherches liées au sens du mot “féminisme” ont augmenté de 70% en 2017» ; année mouvementée qui a été grandement marquée par de nombreux événements qui ont pu faire évoluer les choses un tant soit peu à l’avantage de la cause féministe, et ce dans le monde entier, Algérie inclue.

#Me too

Les réseaux sociaux ont contribué plus que jamais dans la croissance des mouvements féministes. Déclinés en de nombreux hashtags, ces derniers ont non seulement fait le buzz mais ont également contribué à relancer de nombreuses discutions autour de la condition féminine dans le monde.
Parmi les hashtags qui ont bouleversé les réseaux sociaux ,  #Me too, qui se place en premier, s’est avéré être bien plus qu’un hashtag. Lancé pour la première fois par la militante Tarana Burke en 2006 bien avant la popularisation des hashtags, pour dénoncer et lutter contre les violences sexuelles, il a été relancé et popularisé par l’actrice Alyssa Milano qui incitait dans son tweet toute personne ayant été victime de harcèlement ou d’agression à en parlant à travers #Metoo
Me too, devenu très vite viral et créant un buzz colossal, a été un véritable mouvement d’envergure internationale qui a aidé les femmes à dénoncer leurs agresseurs, violeurs ou harceleurs. Pour beaucoup d’entre elles, cette prise de parole était une première étape infranchie jusque là, pour d’autres ce fut un élément déclencheur qui leur a permis de déposer plainte contre leurs bourreaux après des années.
Ce hashtag a exposé au vu et au su du monde l’ampleur du problème du harcèlement et de l’abus sexuel et son impact sur la société. La créatrice de ce mouvement, Tarana Burke, a été choisie pour lancer l’année 2018 et appuyer sur le bouton de la fameuse sphère du nouvel an de Time Square, New York, le 31 décembre 2017. Un geste symbolique qui annonce un nouvel élan pour la cause féminine.

#Body Positive

Contrairement au hashtag précédent qui doit sa renommée à Twitter, le mouvement Body Positive, ou Body Posi, qui date de la fin des années 90, a repris vie sur Instagram, ou de nombreuses jeunes femmes, mannequins, athlètes et artistes ont dénoncé les dictas de la beauté imposés par la société d’aujourd’hui et se sont « rebellées » en postant des photos sans retouches de leurs corps, brisant ainsi tout les mythes de la perfection en montrant le vrai corps des femmes avec ses rondeurs, ou sans, sa cellulite, ses vergetures. En ce faisant elles appellent les femmes à s’aimer et à s’accepter telles qu’elles sont.
«Je n’ai qu’une chose à vous dire : je suis fière de mon corps et vous devriez être fier du vôtre aussi. Qu’importe qui vous êtes ou ce que vous faites. Je pourrais vous citer un million de raisons pour lesquelles vous n’avez aucunement besoin de répondre aux exigences des autres pour réussir. Soyez vous-même, inconditionnellement. C’est le truc des champions. Merci à tous pour votre soutien. Je vous aime. Xoxo. Gaga »  c’est ce qu’a posté la chanteuse Lady Gaga sur Instagram après avoir été sujette à de nombreuses critiques sur son corps suite à sa performance au Super Bowl ; il faut dire que le mouvement Body Posi est un mouvement qui nous fait du bien et qui nous rappelle que le plus important n’est pas la taille qu’on fait mais plutôt le fait de s’aimer soit même .

Manifestations le poing levé

Ces dernières années ont été témoin de très nombreuses manifestations partout dans le monde, et là aussi le mouvement féministe n’a pas manqué à l’appel.
En Algérie, la vague féministe ne cesse de croître et les voix s’élèvent de plus en plus contre l’injustice et l’inégalité flagrante déguisée derrière les faux discours religieux.
Ainsi, c’est en juillet 2017 qu’un groupe de jeunes féministes à Annaba a décidé de répliquer à des campagnes anti-maillot de bain sur les réseaux sociaux. Le groupe féministe a donc appelé les femmes à investir les plages bônoises dans la tenue de leur choix, que cela soit en bikini ou pas, pour démontrer aux radicaux qu’ils n’avaient aucunement leur mot à dire.
En Turquie, plusieurs centaines de femmes ont manifesté à Ankara, Izmir et Istanbul après une série d’agressions ciblant des jeunes filles portant des tenues jugées contraires aux normes d’une société islamo-conservatrice ; la réponse des femmes Turques fut clair et sans équivoque : « ne vous mêlez pas de notre vie, ne vous mêlez pas de nos tenues .»
Mais la manifestation la plus marquante, de par le nombre de participantes, reste la marche des femmes à Washington le 21 janvier, qui a réunie plus de 400 000 personnes alors que ses organisateurs n’attendaient pas plus de 200 000 participants. La marche ayant pour but de manifester pour les droits des femmes et contre le président Trump dans tout ce qu’il représente, après que ce dernier ait tenu des propos sexistes et présenté des projets de lois qui avaient crée une véritable controverse.

Après des années des plus tumultueuses, tout ce qu’on peut dire c’est que le combat continue et que les femmes, partout dans le monde, toujours aussi fortes, font entendre leurs voix, tout en se soutenant les unes les autres et en comptant sur le support des hommes qui sont de plus en plus nombreux à défendre l’égalité des sexes.

Commentaires

Commentaires